Bonne nouvelle !

A partir du 11 mai 2020, Macarons Gourmands ouvre sa vente à la fabrique tous les vendredis et samedis de 9h00 à 13h00 & de 14h00 à 17h00.

Macarons Gourmands vous propose une livraison à domicile, en tant que producteurs, notre activité continue. Nous mettons tout en œuvre pour assurer la continuité de notre alimentation. C’est pourquoi nous nous adaptons et répondons à votre demande !

L’idée est de proposer tous les produits que nous distribuons dans notre atelier. Vous retrouverez donc toutes nos créations (macarons de régions, croq’s, meringues et nos fameux macarons) mais aussi une large sélection de produits de nos partenaires et amis producteurs.

Les zones desservies sont celles qui sont au plus proche de notre atelier soit : Yerres – Brunoy – Montgeron & Crosne.

En raison de cette situation particulière, nous décidons de vous offrir les frais de livraison dès 50€ d’achat TTC. En dessous de ce montant, nous vous demandons une contribution de 5€ TTC.

Mais nous livrons également dans les arrondissements de la capitale, du 1er au XVIIe arrondissement de Paris. Nous vous demandons une contribution de 30 euros TTC & les frais de livraison sont offerts à partir de 100 euros d’achat. Macarons Gourmands reversera la moitié des frais de livraison au Secours Catholique. En vous faisant plaisir, vous aidez par la même occasion des personnes dans le besoin.

Vous pouvez passer votre commande 24H à l’avance pour une livraison le mercredi, le jeudi ou le vendredi.

Nouveauté : Vous pouvez désormais régler votre commande à distance !

Pour passer votre commande il vous suffit de contacter Margaux & Mélissa par email commandes@macarons-gourmands.fr ou commercial@macarons-gourmands.fr et/ou par téléphone au 01 69 49 61 11

Cette évolution de notre offre est une réponse à la crise et à vos nombreuses demandes. Sachez que nous tenons bon malgré les circonstances car nous gardons espoir et pensons qu'il est important de rester optimiste. Même si cette crise affecte notre activité, nous relativisons notre malheur en pensant d'abord à tous les malades atteints par cette épidémie, à tous les soignants et les travailleurs qui mettent leur vie en danger, à tous les entrepreneurs et indépendants qui craignent pour la survie de leur entreprise et enfin, à tous les "confinés" qui font aussi preuve de courage et de solidarité.